Choisir son type de financement en fonction de ses besoins

L’étape préalable à chaque recherche de financement est de savoir avec exactitude quelle sera sa destination, c’est-à-dire quel est le besoin qu’il est destiné à couvrir. En effet, le recensement précis de vos besoins vous permettra également de définir la bonne allocation des financements car à chaque type de besoin correspond une solution de financement.

plan de financement

A chaque besoin spécifique correspond un type de financement adéquat. Le plan de financement est un outil efficace pour recenser ces besoins.

Dans les lignes suivantes, vous comprendrez quels types de financement seraient appropriées pour les différents besoins de l’entreprise. Pour avoir une approche efficace, une segmentation des besoins a été faite en distinguant les besoins matériels, les besoins immatériels et les besoins de trésorerie.

Le financement des besoins matériels

Les besoins matériels regroupent l’ensemble des biens et services tangibles dont a besoin l’entreprise pour son exploitation. Il s’agit notamment du matériel, de l’équipement, des installations et agencements, ainsi que du fonds de commerce. Ces biens ont une valeur commerciale et peuvent constituer des garanties réelles (hypothèque ou nantissement) à des financements.

Les solutions de financement à privilégier pour les besoins matériels sont :

Le financement des besoins immatériels

Il s’agit principalement des immobilisations incorporelles, notamment les brevets et licences, ainsi que les services portant des propriétés qui ne sont pas tangibles, comme la recherche et le développement ou l’innovation. Il est extrêmement difficile, voire impossible, de leur attribuer une valeur commerciale.

Les solutions de financement à privilégier pour les besoins immatériels sont :

  • Le recours au financement interne par les fonds propres, car ces besoins ne peuvent être généralement pourvus par un prestataire externes et leur financement n’est pas attractif d’emblée, par un partenaire extérieur. En effet, leur caractère trop aléatoire touche rarement la sensibilité d’un prêteur.
  • A défaut d’une suffisance de fonds propres, les financements appropriés sont les subventions, les fonds de capital risque ou la capacité d’autofinancement.

Le financement des besoins de trésorerie

Ici, il existe deux types de besoins de trésorerie. D’une part, on a les besoins structurels qui sont liés au décalage temporels entre décaissements et encaissements. Et d’autre part les besoins conjoncturels, qui sont ponctuels ou liés à un événement.

Solutions à privilégier :

  • Pour les besoins structurels, ce sont des solutions comme la mobilisation de créance ou l’affacturage qui sont à privilégier.
  • Quant aux besoins conjoncturels, ils doivent être financés par des fonds propres et éventuellement des aides publiques ou les nouveaux types de financement tels que le love money, le crowfunding ou le recours aux business Angels

Crédit photo : merci à © alain wacquier – Fotolia.com

Share this post:

Recent Posts

One Comment

  1. affacturage et financement says:

    Il est aussi possible d’utiliser l’affacturage pour les besoins de trésorerie conjoncturels en augmentant les montants de créances cédées ou en utilisant plus son droit de tirage sur les montants disponibles chez le factor.