Faire un bilan personnel : Suis je entrepreneur ?

La toute première étape que ne peut contourner tout créateur d’entreprise et qui doit être réalisée avant qu’une quelconque démarche de création de son activité professionnelle ne soit entamée, est de réaliser son bilan personnel.

Faire son bilan personnel et professionnel

Faire son bilan personnel et professionnel avant de créer une entreprise

Les questions à se poser

Il s’agit d’une démarche introspective très importante qui devra fournir au porteur de projet, des réponses claires aux préoccupations suivantes :

  • Suis-je suffisamment motivé pour se lancer dans l’entreprise économique qu’il souhaite mettre en place ?
  • Est-ce que cela rentre dans le cadre de mes objectifs professionnels ?
  • Quel serait l’impact de cette activité sur ma vie personnelle ?
  • Ai-je le quotient émotionnel nécessaire ainsi que les qualités personnelles suffisantes ?

Le bilan personnel est une phase de réflexion qui permet à l’entrepreneur de faire un point sur sa situation et ses aspirations, sur les plans personnel, professionnel et financier afin de savoir s’il est prêt à se lancer dans l’aventure.

Les différents aspects sur lesquels l’entrepreneur doit mener la réflexion sont : sa situation personnelle, son bilan professionnel, ses motivations profondes et sa situation financière.

Analyse de sa situation personnelle

Du point de vue de sa situation personnelle, l’entrepreneur doit apprécier l’impact que pourrait avoir son projet de création d’entreprise sur ses relations familiales et sentimentales. Pour cela, vous devez sonder votre entourage immédiat et vos proches afin de savoir quel est leur avis sur le projet et s’ils sont prêts à vous accompagner dans l’aventure.

Vous devez également apprécier si vous êtes physiquement apte à conduire ce projet d’entreprise dans un premier temps, ainsi que les impacts futurs sur votre santé.

Etablir son bilan professionnel

Faire un bilan professionnel consiste à apprécier à quel stade l’entrepreneur se trouve dans l’atteinte de ses objectifs professionnels. Il s’effectue en trois étapes qui sont : le rappel de ses objectifs professionnels, l’état des lieux et la définition des besoins qui restent à combler.

  • Dans la première étape, vous allez redéfinir vos objectifs professionnels afin d’en avoir une claire identification.
  • La seconde étape va consister à faire un point sur vos compétences, votre savoir-faire et votre savoir-être. De façon plus claire, il s’agira de dresser l’état des compétences techniques et qualités personnelles qui ont été acquises durant son parcours professionnel.
  • Quand à la dernière étape, elle va déterminer quelles sont les compétences à développer pour atteindre les objectifs professionnels ainsi que les moyens qu’il va utiliser pour cela.

Connaitre ses motivations profondes

Ici, il s’agit d’avoir une parfaite connaissance des raisons profondes qui vous poussent à vous lancer dans un tel projet professionnel. Ce peut-être une ou plusieurs des raisons suivantes :

  • Juste le besoin de devenir son propre patron,
  • La réalisation d’un rêve,
  • La possibilité de vivre une passion,
  • Sortir d’une situation ponctuelle comme le chômage,
  • Besoin d’argent,
  • Ou tout simplement le besoin de changer de vie.

Quelques soient ses motivations, le créateur doit penser pour chacune d’entre elles, aux implications qui en découlent sur les plans professionnel et social, ainsi que sur sa capacité à supporter et gérer ceux-ci.

Qu’elle est sa situation financière?

Il s’agit ici de faire un point de vos ressources, contraintes et besoins financiers afin d’apprécier votre capacité financière à supporter le projet.

Ainsi, vous saurez si vous aurez besoin de concours financiers externes ou non pour l’exécution de votre projet.

Vous saurez également si l’exécution de cette activité vous permettra de pouvoir continuer à faire face à vos engagements financiers tels que vos charges familiales. Cela vous permettra également de trouver la meilleure organisation financière possible.

Ce qu’il faut garder à l’esprit

Le plus important est bien sûr de croire en soi et en son projet, mais il ne faut surtout pas occulter qu’il faut en toute chose, demeurer quelqu’un de raisonnable. C’est en cela que le bilan personnel vient à point nommé pour recadrer les choses. Cette activité d’introspection doit donc être menée avec objectivité et sérieux.

Crédit photo : Merci à © magann – Fotolia.com

Partagez cet article:

Articles récents

Les commentaires sont fermés.