Financer son entreprise grâce aux business angels

Avec plus de 50 millions d’euros d’investissements officiels en moyenne pour les trois dernières années, les Business Angels font partie des modes de financement des entreprises les plus importants de l’hexagone, alors qu’il fait partie des plus jeunes. En effet, c’est une forme plus affinée du Love Money, car ce financement est basé sur la confiance de l’investisseur en un jeune projet qu’il estime porteur.

Business angel pour financer son entreprise

Avoir recours aux business angels pour financer son entreprise

Définition et caractéristique de financement des Business Angels

Le terme Business Angel est utilisé pour désigner une personne physique qui décide d’investir des capitaux et des biens dans une entreprise qu’il juge innovante. Le Business Angel reçoit des parts sociales en contrepartie de ses apports en numéraire et en nature.

Mais son investissement n’est pas que matériel. Hormis les ressources financières qu’il met à la disposition de cette entreprise, il y consacre du temps de travail en donnant des conseils et en s’impliquant dans la gestion. Il peut également faire bénéficier l’entreprise de son réseau relationnel.

Il existe trois profils de Business Angel :

  • L’ancien chef d’entreprise : Il s’agit le plus souvent d’une personne ayant d’importants moyens financiers et qui est susceptible d’investir entre 5000 et 200 000 € par an ;
  • L’entrepreneur récidiviste : Cette expression désigne une personne ayant déjà créé auparavant une entreprise et dont l’apport financier est compris entre 50 000 et 500 000 € par an ;
  • Le family office : Ce terme désigne les membres d’une même famille qui investissent de manière conjointe sur un projet commun.

Le business Angel se distingue donc des autres modes de financement des PME dans la mesure où il ne s’agit pas d’un simple accompagnement financier, mais également d’une véritable implication de l’investisseur qui cherche également son propre intérêt. Par ailleurs, à la différence des autres, leur financement n’est en aucun cas sectoriel. Le business Angel finance dès qu’il sent qu’il y a du potentiel.

Avantages et inconvénients du financement par business Angel

Le business Angel a un caractère providentiel. Or qui dit providence, pense surtout à quelque chose d’avantageux. Voici donc les avantages du business Angel :

  • L’investisseur apporte son expérience : En effet, l’argent n’est pas tout en affaires. Bien des personnes ont échoué simplement parce qu’elles n’avaient pas à leurs côtés une personne d’expérience capable de les conseiller. Cet apport en industrie est l’une des caractéristiques particulières de ce mode de financement mais l’un de ses avantages les plus importants.
  • L’investisseur apporte son réseau relationnel : pour réussir dans un tissu économique fortement concurrentiel
  • Le Business Angel fait office de garantie personnelle : En affaires, il faut pouvoir se faire confiance. Or rien ne garantira à un jeune entrepreneur qu’il puisse trouver la confiance de la part des différents agents économiques avec qui il devra contracter. Le business Angel agit donc en tant que caution personnelle du jeune investisseur.
  • L’investisseur apporte son aide financière : Là ou une structure comme la banque se montrerait réticente à vous aider, votre business Angel le fera avec plaisir

Mais ce type de financement, malgré ses nombreux avantages, a tout de même quelques inconvénients :

  • Le risque de perte de pouvoir de l’entrepreneur : En effet, il se trouve que le business Angel, du fait de son investissement important, prend des parts dans la société au point de devenir décideur, et ceci en fonction de l’investissement qu’il avait fait. Plus l’investissement est grand, plus son pouvoir de décision est élevé.
  • La pression des résultats sur l’entrepreneur : En effet, le business Angel poursuit son intérêt. Et si son investissement peut au début faire naitre un sentiment de gratitude chez l’entrepreneur, ce dernier se mue par la suite en pression, car il faut forcément un retour sur investissement bénéfique au business Angel

Tel est ce qui peut être dit sur les avantages et inconvénients du business Angel. Voyons à présent comment y recourir et les précautions à prendre.

Comment recourir au business Angel et quelles précautions faut-il prendre ?

Pour accéder au financement d’un business Angel :

  1. il faut avant tout commencer par l’élaboration d’un business plan percutant et réaliste.
  2. Ensuite, il faut chercher à entrer en contact avec un réseau de business Angel. Le moyen le plus simple consiste à se servir d’internet. Il y existe des sites qui présentent des réseaux et des associations de Business Angel. Vous pouvez soumettre votre plan d’affaire en ligne ou de manière physique en vous rendant dans les locaux d’une organisation de Business Angel. Celle-ci acheminera votre proposition à l’ensemble ou à certains de ses membres en fonction des spécificités de votre projet.
  3. Si votre projet intéresse un ou plusieurs membres, le réseau va élaborer une proposition de financement qui vous sera soumise. Dans le cas contraire, vous recevrez une fin de non-recevoir.

Il existe de nombreuses associations et réseaux de business Angels sur le territoire français et même à l’échiquier international. Nous pouvons citer France Angels par exemple.

Toutefois, une précaution importante est à prendre lorsque l’on veut se faire financer par un Business Angel. Il faut faire très attention à ne pas perdre son entreprise à la longue, en termes de valeurs et de pouvoir, puisque l’investisseur intègre le capital social.

Crédit photo : Merci à © alphaspirit – Fotolia.com

Partagez cet article:

Articles récents

Les commentaires sont fermés.