Le prêt d’honneur

Le prêt d’honneur est réellement une véritable aubaine ainsi qu’une aide de choix pour les créateurs d’entreprises à la recherche de financement. Dans cet article, il vous sera présenté les principales caractéristiques qui font du prêt d’honneur une aide considérable pour l’entrepreneur, son intérêt sur l’économie en général, ainsi que les personnes qui peuvent en bénéficier, les montants octroyés et les organismes prêteurs. Pour finir, il vous sera indiqué les démarches à effectuer pour bénéficier d’un prêt d’honneur.

Pret d'honneur

Pret d’honneur

Caractéristiques et intérêts du prêt d’honneur

Le prêt d’honneur présente les intéressantes caractéristiques suivantes :

  • Il est gratuit, c’est-à-dire qu’il se rembourse au pair puisqu’il n’est soumis à aucun intérêt financier. C’est pourquoi, les organismes qui les octroient ne sont pas des entités qui poursuivent généralement un but lucratif par ce type d’opérations.
  • Il améliore la capacité d’endettement de l’entreprise qui en bénéficie. En effet, le prêt d’honneur s’enregistre en fonds propres dans le bilan de l’entreprise, alors que ceux-ci constituent la principale garantie sur laquelle s’appuient les établissements financiers pour octroyer des concours aux entreprises. Par conséquent, le prêt d’honneur permet à l’entreprise de bénéficier de prêts bancaires plus importants puisqu’elle présente des fonds propres renforcés.
  • Ils sont octroyés sans qu’aucune garantie personnelle de l’entrepreneur ne soit requise comme c’est le cas dans la plupart des concours financiers. Mais dans la réalité, cette garantie est quand même sollicitée puisque le prêt est donné intuitis personnae.

Du point de vue macroéconomique, les prêt d’honneur sont de véritables catalyseurs de la production économique ainsi que de la compétitivité des entreprises, puisqu’ils donnent plus d’assurance aux établissements financiers afin qu’elles injectent dans l’économie des sommes importantes.

Ces concours octroyés vont être utilisés par les entreprises pour financer leurs exploitations et produire ainsi de la valeur ajoutée. En retour, les banques bénéficient de crédits sains qui seront rémunérés sans risques. Au passage, l’état perçoit des recettes fiscales plus importantes.

Qui peut bénéficier des prêts d’honneur ?

Une précision de taille s’impose et ne doit pas être occultée. Le prêt d’honneur est un dispositif d’aide pour les entrepreneurs et non pour les entreprises. Il est basé sur une relation de confiance entre l’organisme qui octroie et le promoteur. Il est octroyé à titre personnel au promoteur de l’entreprise et non à l’entreprise elle-même. Quitte à l’entrepreneur de l’injecter dans son bilan en compte courant ou en capital.

Par conséquent, les prêts d’honneur ne sont pas remboursés par l’entreprise, mais par le porteur de projet à partir de ce qu’il perçoit comme rémunération de la part de son entreprise, soit en salaire, soit en dividende, soit en rémunération de compte courant.

Pour pouvoir solliciter un prêt d’honneur, il faut respecter trois critères essentiels. Il faut être :

  • Créateur d’entreprise ;
  • Repreneur d’entreprise ;
  • Promoteur d’une jeune entreprise, c’est-à-dire une entreprise qui existe depuis moins de trois ans.

Quelles sont les structures qui octroient les prêts d’honneur ?

Les prêts d’honneur sont octroyés par des associations et non des personnes morales de droit commercial. Ceci est parfaitement compréhensible puisqu’il s’agit d’un prêt non rémunéré.

Les conditions générales de prêts (montant, durée et modalités de remboursement) varient d’une association à une autre. En fonction des associations, des conditions particulières sont exigées pour bénéficier des prêts d’honneur qu’elles octroient.

Les principales associations qui octroient des prêts d’honneurs sont :

Montant et durée d’un prêt d’honneur

Ces associations octroient des prêts d’honneurs dont les montants varient entre 3000 € et 100 000 €, en fonction des projets, de l’entrepreneur et de la durée de remboursement. Les périodes de remboursement sont généralement de 2 à 7 ans.

Quelle est la procédure pour avoir un prêt d’honneur ?

Pour avoir un prêt d’honneur, lé créateur doit suivre les étapes suivantes :

  1. Constituer un dossier de demande de prêt dont le contenu et la structure dépend de chaque organisme ;
  2. Obtenir l’accord formel du comité d’agrément de l’association qui octroie le prêt d’honneur. Le comité d’agrément est en quelque sorte, l’équivalent du comité de crédit chez les banques. En fonction des caractéristiques du projet de l’entrepreneur, des experts peuvent être adjoints au comité d’agrément.
  3. Une fois que l’agrément est obtenu, accéder au fonds mis à sa disposition.

La procédure est de loin plus simple et moins contraignante qu’avec les établissements de crédit car, il faut le rappeler, le prêt d’honneur est octroyé principalement sur la base de la confiance qu’inspire le porteur de projet avant même la viabilité du projet.

Partagez cet article:

Articles récents

Les commentaires sont fermés.