Les clés pour rédiger un bon business plan

La rédaction du business plan est une étape à ne pas négliger. Ce document fondateur vous aidera à expliciter et formaliser votre projet. Ce sera également le sésame qui vous donnera accès aux investisseurs et aux banquiers. Comment réaliser ce document stratégique ? Quelles sont les clés pour rédiger un bon business plan ?

Les clés pour réussir son business plan

Les clés pour réussir son business plan

1) Choisissez le bon timing

Avant toute chose, il est impératif d’avoir le bon timing pour rédiger son business plan. Ni trop en amont car vous n’aurez pas suffisamment de matière, ni trop tard car vous manquerez de temps ! Le business plan est un document descriptif. Inutile donc d’entamer sa rédaction si votre idée de projet n’est pas arrêtée. Il est préférable de le construire au fil de l’eau, en fonction de l’avancée de votre projet.

Conseil : Consignez progressivement les informations capitales de l’avancée de votre projet dans un bloc-notes. Ce sera votre « projet de business plan ». Il vous servira de base pour rédiger le document final.

2) Ne faites pas du copier-coller ! Inspirez-vous !

Chaque projet de création est unique. Il en va de même du business plan. En effet, le produit ou le service que vous allez proposer s’inscrit dans un contexte particulier, avec un marché et une clientèle spécifiques.

Un modèle de business plan vous sera d’une grande utilité parce qu’il vous fera gagner du temps. Il vous aidera surtout à cerner les enjeux de votre création d’entreprise et les points clés. Il vous faudra néanmoins le personnaliser afin d’y instiller l’âme de votre projet.

Conseil : Vous pouvez vous inspirez de modèles de business plans complets. C’est une base solide pour entamer la rédaction de votre plan d’affaires. Vous y trouverez des informations sectorielles, des chiffres clés en rapport au domaine d’activité choisi, une liste de fournisseurs, …autant de données qui vous seront d’une aide précieuse lors de la rédaction de votre business plan.

3) Soyez ambitieux, mais réaliste

Lors de la rédaction, ne soyez pas pessimiste dans vos prévisions. Cela vous desservira. Personne n’a envie d’investir dans une affaire où c’est perdu d’avance. D’un autre côté, un optimisme exacerbé passera pour de l’amateurisme. Si vous prévoyez de détrôner le leader de votre secteur en une année d’exercice, vous devrez faire preuve de beaucoup de persuasion (chiffres et stratégie à l’appui) pour convaincre vos interlocuteurs de vous suivre.

Conseil : Elaborez différentes hypothèses (une hypothèse basse et une hypothèse haute, par exemple). Cela vous permettra d’adapter votre stratégie en fonction de la conjoncture. De plus, aux yeux des investisseurs, cela témoignera de votre capacité à prévoir les événements : « Bien ! Vous avez envisagé tous les cas de figure ! »

4) A chacun son business plan

Le business plan est un document qui doit être adapté en fonction des interlocuteurs. Certains privilégieront la stratégie commerciale, d’autres ne liront que les prévisions de chiffres d’affaires à 3 ans ; d’aucuns fonderont leur jugement uniquement au regard du nombre d’emplois prévisionnels.

Conseil : Créez un seul modèle de business plan et adaptez sa présentation en mettant en avant les éléments auxquels vos interlocuteurs sont sensibles.

5) Choisissez les bons outils

Pour terminer, inutile de rappeler que pour réaliser un bel ouvrage il vous faut les bons outils ! Vous trouverez sur le site de Creer-mon-business-plan.fr un logiciel gratuit qui vous permettra de rédiger intégralement votre business plan et votre prévisionnel. Un catalogue de modèles téléchargeables vous aidera à réaliser un document de qualité professionnelle.

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.