Quelle est la différence entre l’entrepreneuriat social et l’entrepreneuriat responsable ?

entrepreneur social

L’entrepreneuriat social et l’entrepreneuriat responsable sont deux formes différentes d’entrepreneuriat, mais elles sont présentées comme des alternatives parfois hostiles.

L’entrepreneuriat social est axé sur l’objectif de contribuer à la création d’emplois et d’une société plus égalitaire, simplement parce qu’il est socialement bénéfique pour l’environnement.

L’entrepreneuriat responsable présente une vision qui passe avant tout par le business et la performance économique, sans vouloir être pour indifférent à la cause sociale. Tels sont les points de différence de ces deux notions.

Définition et rôle de l’entrepreneuriat social

L’entrepreneuriat social est une action engagée par un individu. Son but premier est de contribuer positivement au développement de la société. L’entrepreneuriat social se concentre sur les organisations à but non lucratif. Grâce à elle, plusieurs attentes des consommateurs et des salariés ont une réponse.

Il est un appui au développement de la communauté. L’entrepreneuriat social participe efficacement à l’évolution économique d’un pays. Selon les statistiques, les entreprises sociales peuvent apporter le double des dépenses effectuées dans l’entreprise.

Pour un euro de dépenses, ces entreprises peuvent générer plus de deux euros comme bénéfices. Les entreprises sociales réduisent le taux de chômage. Ceci à travers la création des activités dans les zones rurales suivies de l’insertion des jeunes. Ces entreprises qui sont créées dépassent 2,5 fois, celles des secteurs privés.

L’entrepreneuriat responsable est une forme de développement économique, qui met en avant la qualité sociale et la création d’emplois. Il prône l’innovation, la recherche et le développement technologique pour que les sociétés profitent de leurs capacités à générer des emplois et à tirer les capitaux. Il promeut le commerce équitable ainsi que la transparence et la responsabilité sociale des entreprises.

Il est un mélange d’intelligence et de volonté. Il s’agit de faire face aux défis environnementaux et sociaux, pour construire une société plus juste, plus équitable et plus durable.

C’est une forme d’entrepreneuriat qui se veut autonome, solidaire et durable.

Cela suppose que l’entrepreneur s’engage à respecter les valeurs de l’entreprise lorsqu’il développe un projet :

  • Participation des salariés ;
  • Prise en compte de l’environnement et de ses impacts sur la société au niveau local et international ;
  • Respect du consommateur final.

L’entrepreneuriat responsable prend également en compte la qualité des produits/services proposés par l’entreprise.

Objectifs de l’entrepreneuriat social et de l’entrepreneuriat responsable

L’entrepreneuriat social admet deux objectifs : faire le bien et gagner des bénéfices. Le gain n’est pas leur objectif premier. Les entrepreneurs sociaux sont considérés comme des personnes qui utilisent l’entreprise, comme un moyen d’apporter des solutions aux problèmes sociaux.

Ils mettent en œuvre des projets, qui sont peu profitables sur le plan économique pour l’entreprise, mais bénéfique pour la société ou l’environnement. Son objectif ultime est de rendre le monde meilleur pour tous.

Un objectif axé sur les services et leurs causes, qui touchent plus les thèmes suivants :

  • Insertion professionnelle surtout des jeunes ;
  • Aide aux handicapés vivant dans la société ;
  • Développement durable de la communauté ;
  • Agriculture ;
  • Économie ;
  • L’aide à la mobilité de la population.

En plus des celles citées, d’autres actions sont effectués par les entrepreneurs sociaux, en vue de développer la société. L’entrepreneuriat responsable quant à lui est axé sur l’argent. Les entrepreneurs responsables mènent des actions pour le développement de la communauté, mais qui sont avant profitables pour l’entreprise.

Ils visent à réaliser les bénéfices et mènent des actions en s’appuyant sur les questions à travers des pratiques commerciales. Les solutions éthiques sont trouvées et se réfèrent à la protection de l’environnement. Ils créent aussi des opportunités économiques pour les groupes défavorisés.

L’entrepreneuriat social a tendance à être davantage axé sur le bien de la population, tandis que l’entrepreneuriat responsable se concentre sur l’impact environnemental ou social de ses activités.

Les acteurs de l’entrepreneuriat social et de l’entrepreneuriat responsable

L’entrepreneuriat social se repose sur cinq acteurs. Chaque type d’acteur est associé à un rôle unique indispensable pour l’entreprise.

Les entreprises sociales

Les entreprises sociales sont l’ensemble des associations, des mutuelles, les coopératives ou les sociétés. Leur objectif est de mettre l’homme au sein des projets entrepreneuriaux.

Les réseaux privés de financement

Mis à part le public ou la société qui influence les sources de revenus des entreprises sociales, les réseaux privés jouent également un rôle à ne pas négliger. Ces réseaux financent les entreprises sociales à travers les collectes de fonds au niveau de la société. Cet aide à l’entreprise est souvent fait lors de la création ou de la crise de l’entreprise, après maturité ou rétablissement, un retour financier est fait.

Ces entreprises sont des participants aux développements de l’entrepreneuriat social. Leur action est de participer aux activités économiques au sein d’une communauté. Elles établissent aussi des relations qui sont profitables à la réussite des activités émises par les entreprises sociales.

Les pouvoirs publics

Leur rôle est de permettre aux entreprises sociales de tirer des relations avec d’autres entreprises. Les pouvoirs publics sont responsables des appels d’offres lancés, pour réclamer les aides envers les réseaux de financement.

Les réseaux d’accompagnements

Ces réseaux existent pour aider les entreprises sociales lors des crises. Ils forment un cabinet pour permettre aux entreprises sociales d’avoir un cadre d’action favorable.

L’entrepreneuriat responsable détient également ses acteurs, mais qui sont différentes de ceux de l’entrepreneuriat social ? Ils sont classés en trois grandes classes dont chacune dispose des sous-classes. Nous avons les organismes privés qui sont chargés de répondre aux besoins des clients.

Ils sont subdivisés en des sous-classes : les cabinets de conseils, les cabinets d’expertise comptable, les cabinets d’étude de marché, les cabinets de ressources humaines.

Ces différentes sous-classes ont chacun des rôles précis, permettant le développement de l’entreprise. Après les organismes privés, les organismes publics ou parapublics sont un autre acteur de l’entrepreneuriat responsable. Ils exercent à travers les missions, pour sensibiliser ou donner des informations à l’entreprise.

Ces organismes sont

  • L’organisme Bpifrance ;
  • Centres de formalités des organisations ;
  • Acteur des financements.

Les derniers acteurs permettant l’émergence de l’entrepreneuriat responsable sont les associations. Elles réalisent des missions qui permettent la création de l’emploi au sein de l’entreprise.

Elles sont constituées de :

  • Réseaux des entrepreneurs ;
  • Couveuses des entreprises incubatrices ;
  • Pépinières des entreprises.

Les questions relatives à la société, abordées par l’entrepreneuriat social et l’entrepreneuriat responsable

L’entrepreneuriat social adopte une approche différente de celle de l’entrepreneuriat responsable pour créer un impact. Les entrepreneurs sociaux recherchent des opportunités sur le marché, tandis que les entrepreneurs responsables recherchent des problèmes dans la société et développent des solutions pour apporter des changements.

L’entrepreneuriat social est une approche novatrice des affaires et de l’innovation, dans laquelle l’entreprise a un impact positif sur la société en s’attaquant à un problème social. Les entrepreneurs sociaux sont moins motivés par le profit et plus motivés par le désir de faire une différence dans le monde.

Les entrepreneurs responsables s’attachent à faire des affaires de manière responsable sur le plan social et environnemental. Ils ne sont pas nécessairement motivés par le profit, mais ils veulent créer une entreprise solide, qui contribue à leur communauté locale et à leur environnement.

L’entrepreneuriat social se concentre sur la création de produits, de services ou de systèmes de gestion qui répondent aux besoins de la société. Contrairement à l’entrepreneuriat standard, l’entrepreneuriat social se concentre sur la production de résultats positifs pour la société, tels que des emplois, de nouvelles technologies ou une diminution de la criminalité.

Les entrepreneurs sociaux vont plus loin que les entrepreneurs ordinaires en s’attaquant aux problèmes sociaux et en créant des opportunités, pour que d’autres personnes les aident à résoudre ces problèmes.

Partagez cet article:

Articles récents

Les commentaires sont fermés.