Les conditions pour avoir accès au micro-crédit professionnel

Conditions accès micro-credit pro

Le microcrédit professionnel consiste spécialement en l’attribution d’un prêt d’un montant faible à des entrepreneurs. Il s’agit d’une excellente solution si vous désirez reprendre ou créer une structure. Cependant, quels sont les critères d’obtention de cette aide professionnelle ? Découvrez les conditions à remplir pour avoir accès au micro-crédit.

Le micro-crédit professionnel : les conditions d’accès

Pour prétendre à un microcrédit professionnel, vous devez nécessairement remplir certaines conditions. Néanmoins, il est conseillé d’effectuer en ligne une simulation du micro-crédit pour avoir une idée de votre capacité d’emprunt. Cela fonctionne comme une simulation prêt personnel. Cela vous aidera à mieux sélectionner l’organisme qui offre les meilleures conditions de financement d’entreprise. En ce qui concerne les conditions, il est nécessaire de respecter les règles suivantes :

  • Votre entreprise doit être en création ou avoir au moins 5 années d’existence ;
  • L’entreprise doit se retrouver dans l’impossibilité totale de bénéficier d’un crédit bancaire (plusieurs demandes rejetées par exemple) ;
  • Le montant maximum à demander est de 10 000 euros (il peut s’agir d’un prêt rémunéré par un intérêt qui est généralement égal à 5 % au moins.) ;
  • Vous devez présenter une caution (personne physique) qui accepte de payer à hauteur de 50 % le prêt accordé ;
  • Vous devez avoir l’âge de la majorité lors du dépôt de la demande de prêt.

En outre, le montant issu du micro-crédit professionnel doit servir à l’acquisition d’un stock de marchandises, l’achat d’un véhicule ou d’un matériel. Vous pouvez aussi l’utiliser pour satisfaire d’autres besoins de l’entreprise. Il faut par ailleurs rappeler que le remboursement du crédit ne doit pas excéder 36 à 48 mois, sauf dans les cas où la structure octroie un différé de remboursement.

De même, la situation ou le statut de l’entrepreneur n’a pas d’une importance capitale. Que vous soyez micro-entrepreneur, étudiant, demandeur d’emploi, salarié ou retraité, vous pouvez faire une demande de microcrédit.

Demande de micro-crédit professionnel : à quelle structure s’adresser ?

La demande de micro-crédit professionnel doit nécessairement s’adresser à une structure financière spécifique. Ainsi, vous pouvez vous tourner vers l’ADIE, les réseaux bancaires agréés, les chambres de commerce et des métiers, etc.

L’ADIE

L’ADIE (l’Association pour le Droit à l‘Initiative Économique) constitue le principal établissement financier de microcrédit professionnel qui œuvre sur le plan national. Cette structure a déjà financé plus de 160 000 projets d’entreprises. Elle accorde aux entrepreneurs une assistance, quels que soient leurs secteurs d’activité et ceci depuis 1988.

Son objectif principal est d’aider les entrepreneurs qui n’arrivent pas à obtenir un prêt bancaire pour démarrer une activité grâce au microcrédit. Elle octroie souvent sur une durée maximum de 5 ans, un prêt dont le montant oscille entre 5 000 euros et 10 000 euros. Pour bénéficier d’un prêt auprès de cet organisme très reconnu, vous devez vous munir :

  • D’un justificatif d’identité ;
  • D’un justificatif de revenu ;
  • Des 3 derniers relevés de comptes bancaires personnels.

Il faut dire que l’association propose des prêts avec un taux d’intérêt qui n’excède pas 5 % du montant total de l’emprunt. Le taux d’intérêt des organismes de microcrédit est largement inférieur à celui proposé par les établissements bancaires.

Les chambres de commerce et les chambres des métiers

En matière de micro-crédit professionnel, il faut dire que ces structures constituent les interlocutrices locales les mieux privilégiées. En effet, elles sont bien placées pour vous diriger vers un organisme habilité dans votre région. Les chambres de commerce et les chambres de métiers n’octroient pas directement de crédit, mais elles détiennent la liste exhaustive des structures habilitées à le faire. Elles peuvent également vous orienter vers les sites internet de ces établissements.

Les réseaux bancaires agréés

Pour bénéficier d’un micro-crédit professionnel, vous avez aussi la possibilité de vous tourner vers les réseaux bancaires agréés. Il existe en effet des structures bancaires agréées par le fonds de cohésion sociale mise en place par le gouvernement en 2005. Ainsi, ces banques dont la gestion est confiée à la Caisse des Dépôts et consignations peuvent facilement vous accorder un micro-crédit professionnel.

Il faut par ailleurs rappeler que ces structures bancaires peuvent refuser l’octroi du crédit si une condition d’éligibilité fait défaut. Toutefois, en cas d’octroi, l’établissement bancaire fait signer immédiatement au bénéficiaire le contrat de prêt.

À présent, vous connaissez l’essentiel sur les conditions d’accès au micro-crédit professionnel.

A lire aussi :

10 solutions pour financer le rachat d’un fonds de commerce

Faire appel à un courtier en prêt professionnel

Peut on créer une entreprise sans argent ?

Micro-crédit et carrière professionnelle

Partagez cet article:

Articles récents

Les commentaires sont fermés.