Pourquoi obtenir un label écologique pour son entreprise ?

Label écologique

Le volet « environnement » a longtemps été occulté du fonctionnement des entreprises. Il s’avère qu’aujourd’hui, la preuve de l’impact réduit des activités d’une entreprise sur l’environnement est nécessaire, d’où l’importance du label écologique. Comment se justifie l’importance de ce label pour une entreprise ?

Label écologique : que peut-on comprendre ?

Également désigné sous le nom de « écolabel », le label écologique est un symbole de la qualité. C’est la certification du respect scrupuleux des règles environnementales par un producteur ou un produit. En vue d’une appréciation à sa juste valeur, le label écologique doit obéir à certains critères à savoir :

  • Le libre choix ;
  • Satisfaction des frais liés à l’inscription, réalisation des audits et autres ;
  • Accompagnement et vérification du processus par un organisme certificateur compétent et totalement indépendant ;
  • Représentation par un logo symbolique de la certification du respect absolu vis-à-vis des normes environnementales ;
  • Existence d’un système de traçabilité susceptible de favoriser l’identification de tout produit ou service mis sur le marché ;
  • Validation par un conseil de tout ce qui se rapporte aux règlements, critères et principes.  

Label écologique : quelle importance pour les entreprises ?

Si les entreprises accordent aujourd’hui une place particulière à l’écolabel, c’est sans doute en raison des nombreux avantages qu’elles peuvent en tirer. Au nombre de ces avantages, on peut distinguer :

  • Un apport certain de garantie en matière de qualité supplémentaire liée à un produit ou service. Ceci est d’autant vrai que l’entreprise certifiée est contrainte de respecter scrupuleusement un cahier de charge bien défini. La conformité par rapport au contenu de ce cahier est d’ailleurs l’objet de contrôles montueux à travers des audits internes ou externes. Les résultats desdits contrôles permettent alors de vérifier votre niveau d’engagement en vue de la formulation des observations.
  • Une distinction des produits et services sur le marché. En effet, un tel label permet à une entreprise de marquer une véritable différence en ce qui concerne les produits et services concurrents.
  • Augmentation de la sérénité des consommateurs qui n’ont pas de doute par rapport à la qualité des matières premières. L’entreprise bénéficiaire du label écologique satisfait une série d’exigences, dont la traçabilité de ses produits ou services. Cela implique une transparence absolue relative à la provenance des matières premières nécessaires à la la tranquillité du consommateur par rapport aux produits ou services de consommation accroît ainsi.
  • La proposition des produits ou services écolabellisés est une invite à un comportement écoresponsable. Par ailleurs, un consommateur qui achète un service ou produit ainsi labellisé participe à la sauvegarde et au respect de l’environnement.
  • L’image de marque de la société détentrice du label écologique est améliorée considérablement. Elle apporte ainsi la preuve formelle qu’elle a la notion du respect de l’environnement et qu’elle s’engage pour sa défense. De plus, une telle société acquiert plus de crédibilité auprès des associations de protection de l’environnement d’une part et auprès des associations de consommateurs.
  • La participation aux œuvres ou initiatives à caractère écologique mises en place par les organisations nationales ou internationales.

Ecolabel et écolabel européen : Quelle différence ?

Une diversité de labels environnementaux est regroupée au sein du label écologique. Il s’agit aussi bien des labels nationaux qu’internationaux. L’écolabel européen n’est valable que sur le territoire européen et vise la conception, la production, la commercialisation et l’utilisation du produit ou service labellisé, donc ayant un faible impact environnemental. La faible incidence environnementale couvre tout le cycle de vie du produit ou service écolabellisé en général. Il convient alors que les critères de labellisation diffèrent d’un pays à un autre et par conséquent, le label écologique européen n’est pas valable sur les autres continents.

Partagez cet article:

Articles récents

Les commentaires sont fermés.