Conseils pour réussir un projet ERP

Optimiser la gestion globale d’une entreprise n’est pas une tâche aisée. Cela explique le recours à des alternatives diverses en vue de l’aboutissement heureux de cette mission. Parmi ces solutions, le projet ERP s’impose comme un outil performant et puissant pour améliorer considérablement le rendement et la gérance. Cependant, sa mise en place peut se heurter à des obstacles parfois négligés, mais qui peuvent suffire à faire échouer tout le projet. Quelques conseils sont alors indispensables pour une bonne mise en place d’un projet ERP.

Qu’est-ce qu’un projet ERP ?

L’installation d’un logiciel ERP (Enterprise Resource Planning) dans une entreprise fait l’objet d’un projet bien mûri afin d’optimiser la gestion globale le mieux possible. Le déploiement d’un logiciel ERP ou PGI (Progiciel de Gestion Intégrée) est une étape indispensable, car ce logiciel assurera la gestion intégrale d’une entreprise par l’intermédiaire d’un système informatique centralisé.

Il est composé d’un ensemble de modules qui correspondent chacun à un service type de l’entreprise. L’avantage majeur d’un tel outil de gestion centralisée réside dans la mise à jour instantanée : dès qu’une information est actualisée au niveau d’un module, elle se met à jour automatiquement dans tous les modules où elle se retrouve. C’est une interconnexion en temps réel qui présente des avantages immenses.

Pour parvenir à installer un système de ce genre et profiter pleinement de ses avantages, il est indispensable d’éviter certaines erreurs. L’absence d’accompagnement personnalisé est la principale cause de l’échec de nombreux projets ERP.

Projet ERP

Quelques conseils pour le succès d’un projet ERP

Certains conseils d’apparence simple sont cependant cruciaux pour mettre en place le projet ERP.

Prospectez et définissez les besoins de l’entreprise

Une réflexion profonde au sujet des besoins réels de l’entreprise doit être menée au préalable. Cela permet de définir les besoins ainsi que les objectifs par secteur. Il convient ensuite de déterminer l’importance d’un meilleur traitement des informations par secteur afin de justifier le besoin d’un ERP.

Pour ce faire, posez-vous la question :

  • Quel est le flux d’informations reçu par secteur ?
  • Quel est le challenge ?
  • Quelles sont les attentes ?

Le type d’hébergement de votre ERP

Choisir le mode d’hébergement du logiciel ERP doit prendre en compte l’adéquation avec les besoins relevés. Plateforme Saas, logiciel déployé en interne, solution native… Ce choix doit relever d’une pertinence clairement mise en évidence lors de l’analyse des besoins. Faites appel à un professionnel du déploiement de solution ERP si le besoin se fait sentir.

Choisir le bon logiciel ERP

Une étude comparative vous sera utile en vue de sélectionner un ERP en fonction des besoins exprimés. Une analyse pertinente s’avère également nécessaire afin de préciser l’adéquation entre l’ERP retenu et les spécificités des besoins exprimés. Si par exemple vous choisissez un logiciel généraliste, un surcoût peut être engendré s’il faut par la suite le modifier pour l’adapter à votre secteur. Préférez un logiciel ERP spécialisé dans votre domaine d’activité.

L’accompagnement par un spécialiste en informatique sera nécessaire pour la maintenance du logiciel, pour remonter les demandes et modifier en conséquence.

A lire aussi : Dématérialiser la gestion de documents de l’entreprise

Testez et améliorez le système

Le paramétrage est une phase décisive de la procédure après la configuration et l’optimisation. La réussite de cette étape est le gage de son exploitation optimale : faire tester son ERP en conditions réelles présente également l’avantage d’augmenter la maîtrise de l’utilisation de votre outil. Les erreurs feront l’objet d’une correction et vos opérateurs prendront en même temps le logiciel en main.

Partagez cet article:

Articles récents

Les commentaires sont fermés.