Legaltech : définition ? Typologie

Le terme Legaltech vient des pays anglophones, et tire sa racine de la contraction de deux mots : Legal et Technology. Ce mot fait donc référence à l’usage du droit en proposant des services juridiques avec l’aide la nouvelle technologie. À leur arrivée en France, elles ont été mal vues par les professionnels du droit.

Legaltech définition Typologie

Qu’est-ce que la Legaltech ?

En quelques mots, une Legaltech est une startup de droit en ligne qui a pour vocation de servir les professionnels et les particuliers à priori novices dans ce domaine. La demande des consommateurs pour obtenir les services d’une aide juridique s’est faite grandissante. Pourtant ils sont restés inaccessibles et compliqués pour bon nombre de personnes. D’où les Legaltechs dont le but est de répondre à cette demande en simplifiant les services juridiques tout en étant abordables financièrement.

Comment les Legaltechs offrent-elles leurs services ?

Les technologies digitales de dématérialisation et d’automatisation sont les armes des Legaltechs. Autrement dit elles démocratisent les procédures administratives et judiciaires à travers des solutions 100 % numériques. En effet, en remplissant un questionnaire en ligne, un client peut se procurer automatiquement et immédiatement le ou les documents dont il a besoin. Notez toutefois que ces documents ont été validés par des professionnels du droit.

Le succès des Legaltechs provient de diverses raisons : simplicité d’utilisation, accessibilité, disponibilité et sécurité. Par ailleurs l’utilisation d’outils dématérialisés permet de proposer des services à coût réduit. Ce qui laisse aux Legaltechs la possibilité de rester transparent sur les prix.

Les types de services proposés par les Legaltech

Il est possible d’avoir recours aux Legaltechs pour :

  • la création et la gestion d’entreprise,
  • la gestion et la création d’actes,
  • résoudre des litiges liés au travail,
  • le stockage et la génération de documents,
  • contacter des avocats,
  • l’analyse de contrats et de données,
  • la recherche de documents juridiques,
  • l’automatisation de la rédaction juridique.

Les différents types de Legaltechs

Selon les services proposés par les Legaltechs, il est possible de les classer sous différents types.

Les plateformes d’automatisation de documents juridiques

Ce type de plateforme se spécialise dans la génération de documents juridiques dématérialisés. Les clients peuvent générer automatiquement leurs documents à partir de plus d’une centaine de modèles.

Les plateformes de mise en relation

Le principe est simple : mettre en contact des particuliers et/ou des professionnels avec des avocats pour des prestations juridiques prédéfinies.

Les legaltechs délivrant des services juridiques

Les clients de ce type de plateforme ont à leur disposition un outil technique permettant la saisine d’une juridiction en ligne. Une fois faite, la plateforme générera une déclaration au greffe, qu’elle enverra au tribunal compétent.

Les legaltechs d’actions collectives

Elles permettent aux personnes qui ont subi un même préjudice de se regrouper pour intenter une action en justice contre le même défendeur.

Les plateformes de financement d’actions juridiques

Ce sont des plateformes de financement participatif qui soutiennent les personnes disposant de peu de moyens pour se défendre efficacement.

Les legaltechs spécialisées dans l’édition et de documentation juridique

Elles proposent une application mobile pour accéder à des documents juridiques.

Les plateformes de médiation ou d’arbitrage

Ce type de Legaltech se spécialise dans la résolution arbitrale de litiges commerciaux.

 

Share this post:

Related Posts

Comments are closed.