Créer son entreprise : combien coûte vraiment un salarié en France ?

Cout création entreprise

Lorsque vous créez votre entreprise, il y a des chances pour qu’un jour vous deviez embaucher quelqu’un pour vous épauler. Néanmoins, il est important de noter qu’il ne faut pas se lancer dans une embauche sans en connaitre les différents coûts liés. D’ailleurs, nous pouvons même aller plus loin que le coût direct en évoquant un possible licenciement de ce dernier. En effet, diriger, c’est penser à toutes les éventualités de la vie d’une entreprise. Bref, on fait le point via cet article.

Quels sont les coûts liés à l’embauche d’un salarié en France ?

Quand on parle de payer un salarié, on pense immédiatement à ce que l’on appelle le salaire brut. Si l’on devait résumer ce dont il s’agit en quelques mots, nous pourrions dire que c’est ce que dépense une entreprise pour payer le salaire de son collaborateur. A contrario, ce que reçoit ce dernier sur son compte en banque s’appelle le salaire net. Quoi qu’il en soit, le salaire brut comprend :

  • Le salaire de base : la rémunération principale pour le travail effectué
  • Les heures supplémentaires : si un salarié travaille plus que prévu, il est payé en conséquence (le coût horaire étant souvent plus élevé)
  • Primes et bonus : il s’agit ici d’une rémunération supplémentaire pouvant être liée aux performances du salarié, et/ou de l’entreprise
  • Avantages en nature : rémunération un peu plus rare, elle est souvent liée à une voiture ou un logement de fonction
  • Indemnités : si le salarié doit payer pour des frais annexes dans le cadre de son activité, alors on retrouve ces dépenses dans les indemnités
  • Commissions : dans certains postes, il est possible que le salarié touche une partie des ventes, en pourcentage
Découvrez aussi :  Quand le recours amiable ne suffit plus

Bien évidemment, s’ajoutent à tous ces frais les charges sociales, ainsi que les coûts indirects (comme la formation). Enfin, dans certains cas, il est possible d’obtenir des aides de l’État. Ainsi, un salarié au SMIC coûte environ 1829 € à l’entreprise, quand ce dernier reçoit 1766 € bruts (soit 1398 € nets).

Combien coûte le licenciement d’un salarié en France ?

Il est assez difficile de répondre à cette question, tant les motifs de licenciement sont multiples et variés. Cependant, nous pouvons illustrer avec un exemple de licenciement pour motif personnel. Selon l’Urssaf, l’indemnité doit être la suivante : soit 1/12ᵉ de la rémunération brute des douze derniers mois, soit ⅓ des trois derniers mois. Cependant, l’indemnité de licenciement ne peut être inférieure à ¼ de mois de salaire par année d’ancienneté pour les années jusqu’à 10 ans, et ⅓ de mois de salaire par année à partir de 10 ans. Bref, il faut sortir la calculatrice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *