Les étapes à suivre pour ouvrir une laverie automatique en libre-service

Les laveries automatiques représentent un projet d’entrepreneuriat très rentable malgré la démocratisation des machines à laver domestiques. Il s’agit d’un secteur accessible à tous étant donné qu’il ne requiert ni diplôme ni compétences particulières. Toutefois, l’ouverture d’une laverie automatique en libre-service ne s’improvise pas. Focus sur les étapes à suivre pour ouvrir une telle structure et réussir son installation.

Réaliser une étude de marché avant d’ouvrir sa laverie automatique

Comme pour tout projet de création d’entreprises, il est primordial d’effectuer une étude de marché avant d’ouvrir sa laverie automatique en libre-service. Sachez que la plupart des ménages français (environ 96 %) possèdent une machine à laver domestique. Le reste a encore recours à une laverie automatique pour faire sa lessive. Toutefois, beaucoup utilisent encore le service de laverie automatique pour lessiver les tissus volumineux ne pouvant pas rentrer dans une machine domestique tels que les couettes, les tapis, les traversins, les oreillers, etc.

L’étude de marché permet notamment de connaître les habitudes des habitants de l’endroit où vous souhaitez ouvrir votre laverie et d’adapter vos services en fonction des besoins de vos futurs clients. Elle permet également de connaître les tendances du marché et de s’aligner à ses concurrents. À partir de cela, vous serez en mesure de déterminer les services supplémentaires que vous pourrez proposer à votre clientèle pour vous différencier tels que le distributeur automatique de boisson et de snack, l’accès à une connexion wifi, un bar, un service de pressing et bien d’autres. Il est également important de s’intéresser aux laveries automatiques qui sont déjà en place afin de faire la lumière sur la raison de leurs succès ou de leurs échecs.

créer une laverie

créer une laverie

Commerce en libre-service : les formalités administratives

Après avoir réalisé votre étude de marché et trouvé un emplacement pour ouvrir votre laverie automatique en libre-service, place aux différentes démarches administratives. En premier lieu, vous aurez besoin de choisir la forme juridique sous laquelle vous souhaitez vous enregistrer. Si vous vous lancez seul, le régime d’auto-entrepreneur est le statut le plus adapté. Cela permet, en effet, de bénéficier de formalités très simples et d’un faible coût de création.

Si vous souhaitez vous installer en tant qu’entreprise, vous aurez le choix entre l’EURL, la SARL, la SAS et la SASU. Sachez que si vous choisissez de vous enregistrer en tant qu’auto-entrepreneur, vous engagez votre responsabilité civile en cas de souci. En outre, vous devez veiller à ne pas dépasser un certain seuil de chiffre d’affaires. Or, l’ouverture d’une laverie nécessite des investissements conséquents.

Il est plus judicieux d’ouvrir une laverie automatique franchisée afin de profiter de la notoriété de l’enseigne que vous aurez choisie. Cette solution vous permet également de vous passer d’un plan marketing du fait que cela est déjà mis en place par la franchise. Ouvrir une laverie automatique franchisée vous permet également d’obtenir facilement un financement. En effet, il est plus rassurant pour la banque de savoir que vous intégrez une enseigne reconnue.

Vous pouvez en outre négocier avec l’enseigne afin d’amoindrir les investissements. Une fois toutes ces étapes réalisées, vous aurez besoin de prévoir tous les équipements nécessaires au fonctionnement de votre laverie automatique.

Partagez cet article:

Articles récents

Les commentaires sont fermés.