Site web et RGPD : comment se conformer aux nouvelles règles ?

Le site internet est un outil incontournable pour la réussite de la stratégie de communication de votre entreprise. Il vous permet d’être présent en ligne, d’améliorer la visibilité de votre structure sur internet, mais également de collecter des données précieuses sur vos visiteurs. C’est justement à ce niveau que le RGPD rentre en jeu.

Pour info, le RGPD est le nouveau règlement européen qui définit la manière dont seront traitées les données personnelles pour tous les acteurs. Il a pour but de renforcer et d’unifier la protection des informations pour les internautes au sein de l’Union européenne. Par conséquent, si vous exploitez un site internet, vous devrez vous conformer à ce nouveau règlement. Comment s’y prendre ? Découvrez-le dans la suite de cet article.

Créez un site web dans le respect du RGPD

Si vous n’avez encore aucune connaissance du RGPD, il faudra vous mettre à jour. Rendez-vous donc sur le site de Kip Creativ qui propose de créer un site internet professionnel unique, accessible et écoresponsable. Ce nouveau règlement entraîne un changement en termes de responsabilité face aux informations collectées. Si votre société utilise un site web et des comptes sociaux, vous devez vérifier si vous protégez bien les données privées des individus qui visitent vos plateformes.

Le site vitrine d’une entreprise présente son activité et sa structure. En général, ce type de site propose un formulaire de contact et éventuellement l’abonnement à une newsletter. Les internautes désirant s’abonner sont obligés de renseigner des informations à caractère personnel telles que le nom et les prénoms, l’adresse e-mail, l’adresse physique, un mot de passe, etc.

rgpd

Si vous n’avez pas encore créé votre plateforme en ligne, l’idéal serait de tenir compte de la protection des données dès la conception du site. De ce fait, vous vous assurerez par exemple que l’accès au contenu de vos pages web ne soit pas conditionné à l’abonnement à votre lettre d’information.

Sur votre site vitrine, quelques éléments indispensables doivent être mentionnés. Il s’agit notamment :

  • des mentions légales permettant d’identifier l’éditeur du site web ;
  • un moyen de contact pour que les internautes puissent exercer leurs droits en ligne ;
  • des « mentions CNIL » en bas de votre formulaire de contact.

Faites-vous accompagner par une agence web 100 % française

Que vous soyez à l’étape de conception ou de refonte de votre site internet, il est primordial que vous fassiez recours aux services d’un prestataire spécialisé. En effet, une agence web française saura créer votre plateforme en ligne conformément aux règles imposées par la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés de France).

L’agence sera également responsable de la mise aux normes de votre plateforme en ligne au regard du RGPD. Bien que ce règlement s’applique principalement au responsable du traitement des informations sur le site, il concerne également les sous-traitants. Une agence digitale regroupe toutes les compétences des sous-traitants dont vous avez besoin pour la création ou la refonte de votre site. Elle est donc pleinement responsable de la mise en conformité de votre site avec le règlement sur la protection des données.

Partagez cet article:

Articles récents

Les commentaires sont fermés.