Vidéosurveillance en entreprise : les lieux concernés

L’installation d’un système de vidéosurveillance est un moyen efficace pour garantir la sécurité au sein d’une organisation. Toutefois, les employés disposant de leurs droits, les caméras ne peuvent pas être installées n’importe où. Découvrez donc les lieux concernés par une installation de caméras de vidéosurveillance en entreprise.

Les entrées, sorties et l’extérieur du bâtiment

Ce sont les premières issues de tout bâtiment dont il faut assurer la sécurisation, car celles-ci relient le bâtiment à l’extérieur. Effectuer l’installation de caméras IP au niveau de ces points stratégiques permet d’avoir des informations sur chacune des entrées et sorties du personnel, mais également des invités ou des clients, pénétrant le bâtiment pour des services. De nombreux modèles sont proposés par des sociétés comme Europ Camera qui propose un large éventail de caméras de surveillance.

Il est donc possible de poster des caméras au niveau de chacune des entrées et des sorties des bureaux qui accueillent vos employés. Il est également envisageable pour accroître la sécurité, de poster des caméras IP à des points stratégiques à l’extérieur du bâtiment. Les parkings constituent ainsi des emplacements qui peuvent potentiellement, être soumis à une vidéosurveillance.

vidéosurveillance entreprise

Les issues de secours

Il s’agit en général des fenêtres ou des escaliers de secours dont des intrus peuvent se servir pour pénétrer l’enceinte du bâtiment de votre société. N’étant généralement pas sous la surveillance de gardes en raison de leur grand nombre, ces lieux constituent une véritable faille potentielle dans le système de sécurité d’une entreprise.

Pour optimiser la surveillance de ces zones sensibles, vous pouvez user de caméras IP. Elles sont, en effet, bien plus pratiques, car elles sont accessibles via n’importe quel réseau de votre choix. Il est alors possible de les visualiser de n’importe où de manière à avoir un œil à tout instant sur ces issues. De même, disposer de caméras à ces endroits ne constitue aucune infraction aux yeux de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL).

Les zones de stockage et voies de circulation

Ce sont les derniers endroits qu’il est possible de surveiller grâce à des caméras. Les zones de stockage font référence aux pièces où sont entreposés des biens de valeur comme un centre de données par exemple. Cela concerne également les salles où se trouvent des machines ou des installations dangereuses. Il peut notamment être question de chambres fortes ou d’entrepôts de marchandises précieuses. Notez que placer des caméras sans l’accord des employés dans les bureaux où ils travaillent est une atteinte à leur droit.

De même, aucune caméra ne peut être placée dans les toilettes, considérées comme un lieu intime. Toutefois, des exceptions sont possibles comme pour un guichet de banque où l’agent est sous surveillance en vue de sa protection. Il est également possible de placer ses collaborateurs sous surveillance lors d’une formation en vue d’effectuer des remarques ou un sondage tout le long de celles-ci. Bien évidemment, chacun des participants recevra une note qui le stipule très clairement, avant le début de la formation. Les voies d’accès sont enfin les derniers lieux pouvant subir une surveillance vidéo. Permettant de retracer le parcours de tous les employés, de simples caméras de surveillance connectées permettent d’obtenir des données totalement sécurisées.

Partagez cet article:

Articles récents

Les commentaires sont fermés.