Combien coûte une externalisation commerciale ?

externalisation commerciale

Le service commercial est crucial pour le développement d’une entreprise. Ceci dit, pour améliorer leur force de vente et élargir leurs portefeuilles clients, les professionnels peuvent avoir recours à l’externalisation de leur service commercial. Dans l’ensemble, cette approche est très avantageuse, néanmoins, avant de se lancer, il est préférable d’évaluer cette solution sur le plan financier, juridique, etc. Quel est le coût d’une externalisation commerciale ? Quelles sont les obligations à respecter lors d’une externalisation commerciale ? Quelle agence d’externalisation commerciale contacter ? Nous vous apportons dans cet article toutes les réponses possibles à ce sujet.

Quel est le coût d’une externalisation commerciale ?

L’externalisation commerciale est une excellente initiative pour agrandir son portefeuille clients et ses relations B2B. Elle consiste à confier une partie ou l’entièreté du volet commercial de l’entreprise à une agence externe. Par ailleurs, il faut savoir que la mise en place de cette stratégie engendre des coûts dont la valeur dépend de la taille et des attentes de l’entreprise en question. Parmi les charges de l’outsourcing, on trouve :

  • les charges internes ;
  • le coût du prestataire.

Les charges internes

Vous pouvez calculer vos charges internes en multipliant le nombre d’heures de travail par le coût salarial complet des horaires des collaborateurs qui seront chargés des missions suivantes :

  • élaboration des cahiers des charges (2 à 3 jours de travail) ;
  • formation des SDRs du prestataire ;
  • formalisation du plan d’action commerciale.

Le coût du prestataire

Le coût du prestataire dépend de la complexité de votre secteur d’activité, la zone géographique de prospection ainsi que du nombre et de la qualification des commerciaux engagés.

Découvrez aussi :  Pourquoi faire appel à un consultant Google Analytics ?

Quelle agence contacter pour une externalisation commerciale ?

Vous trouverez ci-dessous le top 3 des agences commerciales de prospection B2B les plus réputées sur le marché.

L’agence Captain Prospect

Captain Prospect est spécialisée dans la prospection multicanale. Pour générer des leads, celle-ci se charge de la création de contenu et du déploiement de campagnes de prospection sur différents canaux : e-mail, courrier, LinkedIn, etc. Parmi les offres de Captain Prospect, on trouve :

  • offre de prospection au résultat (150 euros/rendez-vous) ;
  • offre de prospection par téléphone (1750 euros/mois) ;
  • offre de prospection sur mesure (devis variable selon le besoin).

L’agence Lalaleads

L’intervention de Lalaleads ne se limite pas qu’à la prospection multicanale. Celle-ci accompagne également ses clients dans la phase de conversion des prospects. Ci-après, les quatre formules d’accompagnement de l’agence :

  • la formule Qualification (gestion des leads) à partir de 800 euros/mois ;
  • la formule Prospection tarifée à partir de 1 790 euros/mois ;
  • la formule Sales as Service à partir de 3 000 euros/mois ;
  • la formule Sur Mesure pour un accompagnement personnalisé.

L’agence ReCom

Les SDRs de ReCom se focalisent uniquement sur la génération des rendez-vous. Pour cela, elle propose à ses clients quatre formules sans engagement :

  • formule Social Selling à 390 euros/mois ;
  • formule Leads génération à 670 €/mois ;
  • formule Telemarketing à 1290 euros/mois ;
  • formule Multicanal à 2370€/mois.

Quelles sont les obligations à respecter lors d’une externalisation commerciale ?

Avant d’externaliser votre force de vente, vous devez prendre conscience de certaines obligations et réformes édictées par la législation française concernant ce genre d’activité.

Les obligations du prestataire

Après la signature du contrat d’externalisation commerciale, le prestataire est tenu de respecter les trois obligations suivantes :

  • obligation de conseil ;
  • obligation de confidentialité ;
  • obligation d’exécution des missions convenues.
Découvrez aussi :  Top 5 des avantages pour une entreprise qui fait appel à des influenceurs et des blogueurs

Par ailleurs, le prestataire est libre d’agir et de prendre des décisions en se basant sur son expertise pour mener à bien ses missions. Cela dit, la rétention d’informations par le prestataire à la fin du contrat est strictement interdite.

Les obligations du client

En tant que client, vous êtes appelé à respecter toutes les conditions de paiement mentionnées sur le contrat. De plus, pour aider le prestataire dans sa mission, vous êtes soumis à l’obligation de collaboration avec celui-ci.

Par ailleurs, si le tarif du contrat est équivalent ou supérieur à 5 000 euros HT, vous devez demander au prestataire de vous remettre une attestation de vigilance pour justifier le paiement de ses cotisations sociales. Ce document est exclusivement livré par l’Urssaf.

Important : après la réception de l’attestation de vigilance, il est important que vous vérifiiez sa légitimité. Pour cela, rendez-vous sur le site de l’Urssaf.

Externalisation commerciale à l’étranger

L’externalisation commerciale à l’étranger est appelée Offshore, son principe est identique à l’outsourcing traditionnel, sauf que celle-ci se focalise sur des marchés internationaux. Néanmoins, en confiant votre service commercial à une agence étrangère, vous allez réaliser des économies sur le coût de revient de ce genre de prestation. En effet, les tarifs de certains experts commerciaux à l’étranger sont nettement plus bas.

De plus, question performance, ces derniers sont susceptibles de réaliser un travail aussi qualitatif qu’une agence locale. Évidemment, l’externalisation commerciale à l’étranger n’est pas sans risques, pour vous protéger, il est important de vous renseigner d’abord sur la fiabilité du prestataire en question, notamment les textes de lois qui régissent les échanges commerciaux à l’échelle internationale.