Impact et gestion des impayés des clients

Une défaillance des clients peut mener une entreprise à sa perte. En effet, les difficultés financières engendrées par les mauvais payeurs entravent le bon déroulement de l’activité professionnelle de votre enseigne. Le point sur l’impact et la gestion des impayés des clients.

Accumulation des créances : se faire accompagner par des spécialistes

Les jeunes et les petites entreprises sont des organismes particulièrement vulnérables face aux impayés clients. Pour toute enseigne, les créances constituent la principale défaillance, car ses conséquences peuvent être lourdes. Vous trouverez des professionnels capables de vous aider pour vos services comptables, juridiques et financiers sur le site d’Interencaiss. Vous bénéficierez ainsi d’un accompagnement complet pour l’encaissement et le recouvrement, une assistance juridique et commerciale et les renseignements commerciaux. Vous pourrez ainsi récupérer votre argent et vous concentrer sur votre cœur de métier.

recouvrement service entreprise

Les impayés impactent votre trésorerie

Une entreprise qui génère une part majoritaire de son chiffre d’affaires grâce un client unique est fortement exposée au risque d’impayés. Dans ce cas, sa pérennité sera tributaire de la santé financière de ce dernier. Certains sous-traitants ou fournisseurs en difficulté peuvent de ce fait se retrouver rapidement en faillite et les conséquences d’une facture non payée peuvent être désastreuses pour leur trésorerie. Compte tenu de la recrudescence des problèmes d’interdits bancaires et de paiements sur chèques, de nombreux secteurs sont exposés.

La perturbation de la gestion de votre enseigne

Dans les situations les moins graves, une créance peut perturber de manière transitoire la gestion de votre entreprise. Cette dernière sera obligée d’augmenter son chiffre d’affaires afin de compenser ce déficit. La compensation dépend du montant non réglé par le client, mais aussi du taux de marge bénéficiaire. À titre d’exemple, un impayé de 10 000 euros nécessite la réalisation d’un surplus de 200 000 euros sur le chiffre d’affaires avec un taux de marge bénéficiaire de 5 % pour que les pertes financières soient corrigées.

Nos conseils pour faire face aux impayés

Plusieurs entreprises françaises subissent de plein fouet les retards et les impayés des clients. En prenant les mesures adéquates, il est possible de gérer ce problème.

Prévenez les risques

Vous pouvez prendre des mesures préventives pour réduire les impayés émanant des clients. En tant que gérant, vous ne devez pas vous contenter de développer votre clientèle, vous devez également vous assurer que les prospects sont solvables grâce à une évaluation des risques.

Parfois, mieux vaut éviter de répondre aux attentes de ces derniers au lieu de vous engager dans une opération qui mènera votre enseigne dans des procédures de recouvrement difficiles. La mise en place d’un système rigoureux de suivi des prospects et des clients s’étendant sur le traitement de commande jusqu’à ce que les factures soient recouvertes est également de mise pour diminuer les risques d’impayés.

Bien gérer les créances clients

Les conséquences d’une accumulation de créances clients constituent une insuffisance notable de la trésorerie. En effet, l’encaissement des créances clients se trouve en deçà de la normale. Ce phénomène peut être financièrement mesuré en comparant le cash encaissé dans la trésorerie et le chiffre d’affaires réalisé.

La bonne gestion de cette crise commence par une conciliation avec votre créancier suivie d’une relance pour proposer au débiteur un nouveau délai de paiement. La prochaine étape consiste en une mise en demeure si nécessaire et se termine par le recours à un huissier de justice.

A lire également :

Partagez cet article:

Articles récents

Les commentaires sont fermés.