Qu’est-ce que l’impartition TI ?

L’impartition TI est une pratique de plus en plus courante dans les entreprises. Auparavant, elle intéressait davantage les grandes firmes mais aujourd’hui, même les PME s’y mettent. Zoom sur cette pratique qui consiste à externaliser vos besoins informatiques.

Impartition TI : externalisation de vos besoins informatiques

L’impartition TI désigne un processus qui consiste à externaliser vos besoins informatiques. En optant pour l’impartition TI, vous allez recourir à des ressources extérieures pour gérer une partie ou tout votre service TI. Un contrat d’impartition TI se base sur les besoins de votre entreprise. Vos attentes et les responsabilités que vous souhaitez confier au sous-traitant doivent donc être claires. Et c’est aussi le cas du prix de la prestation. Tout doit être inscrit dans le cahier des charges.

On considère l’impartition TI comme un processus efficace grâce aux divers avantages qu’elle procure à l’entreprise. Parmi les avantages de l’impartition TI figurent la réduction des dépenses en TI et la maîtrise du budget. En effet, vous pouvez réduire les coûts liés aux TI grâce à la diminution ou à l’absence même des coûts de maintenance de votre système d’information. Vous pouvez aussi mieux contrôler votre budget, car vous choisissez le moment durant lequel le contrat d’impartition aura lieu ainsi que sa durée. Il en est de même pour les modèles de tarification.

Il existe trois types différents d’impartition TI selon la localisation du prestataire :

  • l’onshoring, qui désigne l’externalisation TI à un sous-traitant qui se trouve dans votre pays,
  • le nearshoring, qui consiste à externaliser vos TI dans un pays voisin,
  • l’offshoring, qui n’est autre que l’externalisation TI à un prestataire éloigné géographiquement.

Enfin, dernier atout indéniable de l’impartition TI : elle vous permet de vous consacrer entièrement au cœur de votre métier. Vous pouvez ainsi gagner du temps pour développer votre entreprise en trouvant des stratégies pour augmenter le nombre de clients de votre entreprise, par exemple.

Quels sont les différents types de services d’externalisation informatique ?

Il existe plusieurs types de services d’externalisation, dont voici les plus fréquents.

L’externalisation de serveur

C’est le type d’externalisation informatique le plus pratiqué. Il consiste à confier à un prestataire tous les aspects de la gestion des serveurs. Cela inclut la surveillance, la maintenance et les mises à jour. Elle concerne aussi le stockage, la sauvegarde des données ainsi que la sécurité des installations.

avantages impartition TI

L’externalisation des données d’entreprise

Ce type de service d’externalisation est aussi très prisé ces derniers temps. L’externalisation des données d’entreprise repose sur un concept simple : confier la gestion et la protection de ses données à un sous-traitant. Dans ce cas, le prestataire propose ce qu’on appelle « l’infogérance des serveurs » qui peut être considérée comme un coffre-fort pour vos données.

Concrètement, vos données d’entreprise sont stockées sur des serveurs en dehors de votre entreprise. C’est un moyen que beaucoup d’entreprises utilisent pour préserver leurs données du vol ainsi que d’accidents en tout genre (inondation, incendie…).

L’externalisation du support utilisateur

On parle d’externalisation du support utilisateur lorsque vous décidez de confier la gestion du support informatique à un prestataire informatique externe. En d’autres termes, ce dernier assure l’assistance aux employés et aux utilisateurs. Dans cette optique, sa mission consiste principalement à garantir la maintenance des équipements et des logiciels.

Combien l’externalisation de votre service informatique coûtera-t-elle ?

Le prix de l’externalisation de votre service informatique est dépendant de plusieurs facteurs :

  • l’ampleur de la mission,
  • le type d’impartition,
  • l’expérience du prestataire.

Pour vous aider à avoir une notion du prix de l’externalisation de votre service informatique, vous pouvez comparer les différentes offres proposées par des prestataires. Voici notamment quelques informations tirées d’une offre de services d’une entreprise d’impartition TI. Pour une ressource possédant 2 à 3 ans d’expérience qui travaille de 20 à 40 heures par semaine, vous devez prévoir entre 41 000 euros et 78 000 euros.

Existe-t-il des risques associés à l’impartition TI ?

Il existe certains risques associés à l’impartition TI, qu’il est cependant possible de réduire en prenant quelques précautions. Le premier est la fuite d’informations confidentielles. C’est un aléa auquel chaque entreprise qui pratique l’externalisation peut faire face. Renseignez-vous, lisez les avis d’anciens clients, demandez des références… Ce risque peut être largement minimisé en choisissant soigneusement le prestataire de services auquel votre entreprise fait appel.

L’autre risque lié à l’impartition TI est la dépendance au prestataire, qui entraîne souvent une difficulté à travailler avec un nouveau professionnel à la fin du contrat avec le premier. Cette dépendance peut pousser le dirigeant d’entreprise à tout confier au prestataire et à finir par se désintéresser totalement de son service TI.

Partagez cet article:

Articles récents

Les commentaires sont fermés.