S’exporter aux États-Unis, comment faire ?

Vous êtes un entrepreneur français et vous souhaitez développer votre entreprise ou en créer une nouvelle aux États-Unis ? Vous venez de lancer votre société aux USA et souhaitez y vivre quelque temps pour développer au mieux votre business ? Bonne nouvelle ! Cette démarche est tout à fait possible. Pour ce faire, vous devez obtenir le visa E2. Qu’est-ce qu’un visa E2 ? Quelles sont les conditions d’éligibilité à ce type de visa ? Comment l’obtenir ? Faisons le point sur ces sujets.

Qu’est-ce qu’un visa E2 ?

Aussi appelé « visa investisseur », le Visa E2 est un visa non immigrant qui vous autorise à vivre aux États-Unis accompagné de votre conjoint et de vos enfants, à condition que ces derniers aient moins de 21 ans. Sa durée de validité est de 25 mois, soit près de 2 ans.

L’octroi d’un visa E2 se base sur l’étude de votre dossier de projet. Pour accroître votre éligibilité pour le Visa E2, votre dossier doit être rédigé par un avocat spécialisé. Notons que seule l’ambassade des États-Unis dispose des habilitations nécessaires pour délivrer un visa de ce type.

Quelles sont les conditions d’éligibilité au visa E2 ?

Pour être éligible au visa E2, vous devez être ressortissant d’un pays signataire d’un traité de commerce avec les États-Unis. Tel est le cas de la France. Il faudra ensuite fournir des preuves concrètes de vos investissements. Le capital investi dans votre projet ou votre activité doit être d’un montant « substantiel ». En d’autres termes, il faut qu’il couvre toutes les dépenses nécessaires liées au bon fonctionnement de votre entreprise.

demande de visa E2

Pour être éligible au visa E2, votre dossier doit justifier que votre entreprise est à la fois réelle et opérationnelle. Vous devez aussi attester que les revenus de votre activité commerciale permettent la prise en charge de vos besoins financiers et de ceux de votre famille.

Autre condition : les fonds que vous utilisez doivent bien entendu être légaux et réellement destinés à l’investissement. Là encore, si vous avez des doutes ou des questions, la meilleure chose à faire est de vous adresser à un avocat expert.

Citoyenneté, nationalité et naturalisation américaine

La citoyenneté américaine est obtenue par :

  • le droit de sol que possèdent les personnes nées aux États-Unis
  • le droit de sang dont bénéficient les personnes nées d’un parent américain

Il est aussi possible d’obtenir la citoyenneté américaine en s’engageant dans l’armée américaine. Vous devez toutefois comptabiliser plus d’un an et demi de service. Il est aussi impératif que vous viviez aux États-Unis pendant au moins 5 ans.

On parle de naturalisation lorsque vous ne possédez ni le droit de sol ni le droit de sang, mais que vous devenez un citoyen américain. En ce qui concerne la nationalité américaine, elle s’octroie via la naturalisation américaine. Cette procédure est régie par l’Immigration Nationality Act et obéit à des conditions rigoureuses.

Il est tout à fait possible de vivre et de travailler aux États-Unis sans visa. Pour ce faire, vous devez demander une « Green Card ». Il s’agit d’une carte de résidence permanente aux États-Unis.

Partagez cet article:

Articles récents

Les commentaires sont fermés.