5 conseils pour créer la charte graphique d’une entreprise

Charte graphique entreprise

On reconnaît une marque aux éléments visuels comme le logo, les couleurs propres à ladite marque et sa police d’écriture. Ces éléments, qui participent à la communication d’une entreprise ou marque, constituent la charte graphique. Guide incontournable qui rassemble les constituants de l’identité visuelle d’une marque, la charte graphique est garante de sa personnalité et son image.

Qu’on soit une grande entreprise, une PME, une TPE ou une start-up, la charte graphique est indispensable pour toute organisation soucieuse de la crédibilité, la cohérence et l’harmonie de son branding. C’est un guide qui est sollicité, lorsqu’on souhaite affirmer son identité. Créer une charte graphique n’est pas donné au premier venu. Il est indispensable d’avoir les rudiments nécessaires.

Pour créer la charte graphique d’une entreprise :

  • Commencez par faire du brainstorming ;
  • Choisissez délicatement votre palette de couleurs ;
  • Définissez la police de vos écritures et les contours du logo ;
  • Déterminez l’univers visuel de votre marque.

Conseil N° 1 : Commencez par faire du brainstorming

La première chose à faire lorsqu’on souhaite créer une charte graphique, c’est de brainstormer, c’est-à-dire réfléchir. Avant de vous lancer, vous devez réfléchir mûrement sur les différents contours de l’identité visuelle de l’entreprise en cause. Commencez par interroger votre marque, son activité, sa raison d’être.

Essayez, dans un think thank professionnel, de répondre aux questions suivantes :

  • Que promet votre marque ? Quelle est sa raison d’être et que veut-elle envoyer comme message ?
  • À qui s’adresse la marque ? Pourquoi sont-ils la cible de votre marque ?
  • Quels sont les qualificatifs qui peuvent décrire le mieux votre marque ?
  • Quelles sont les valeurs qui s’opposent aux vôtres ?

Jetez un coup d’œil sur la concurrence pour voir ce qui est fait. Observez le client idéal qui pourrait partager la vision de votre marque, de votre produit ou de vos offres. C’est très important pour pouvoir l’intégration et l’interprétation du futur design de votre charte graphique.

Une fois que vous vous posez ces questions et que vous faites ces observations, prenez un stylo et notez tout ce qui vous vient en tête. Affinez progressivement vos idées pour ne retenir que les meilleures. Ce n’est qu’après-avoir terminé cette première phase, que votre graphiste peut entrer en jeu afin de traduire concrètement le projet.

Conseil N° 2 : Choisissez délicatement votre palette de couleurs

Pour créer une charte graphique pour entreprise, il est indispensable de tabler sur la palette de couleur qui sera utilisée. Elle doit correspondre non seulement à votre marque, mais aussi à votre domaine d’activités globalement. Pour choisir la meilleure palette de couleurs, le message transmis par les couleurs et la perception naturelle qu’on en a, sont des éléments à prendre en compte.

Les grandes marques choisissent au maximum 4 couleurs qui restent dans le sillage des couleurs présentes sur leur logo et surtout les valeurs qu’elles envisagent de transmettre.

On choisira entre :

  • Orange pour transmettre l’accessibilité, l’énergie et la sociabilité, dans les secteurs du divertissement, du sport, et de la mobilité ;
  • Jaune qui traduit l’esprit visionnaire, la créativité et l’optimisme. Il colle bien au secteur du transport et des énergies ;
  • Violet qui parle aux rêveurs, évoque la culture et l’art dans le secteur scolaire ;
  • Rose qui va bien aux domaines de la cosmétique, la pâtisserie, l’enfance ;
  • Vert pour les enseignes écolo et le bien-être global. C’est la couleur par excellence des opérateurs de la santé et l’écologie ;
  • Rouge, si on est dans le domaine agro-alimentaire. C’est la couleur par excellence de la grande distribution et certains médias ;
  • Gris pour la témérité et la neutralité dans les domaines de l’automobile, la technologie et la finance ;
  • Bleu qui est une couleur qui renvoie à l’ingéniosité, l’assurance et la fiabilité. Elle s’adapte aux enseignes de banques, high-tech, d’assurances et d’agences de voyages, etc.
Palette de couleurs

Parmi ces couleurs, il sera possible d’opter pour une couleur foncée en ce qui concerne les textes, une couleur claire au niveau des visuels de fond. À ces deux, vous pourrez ajouter une, neutre et une dernière plus visible par rapport aux autres.

Conseil N° 3 : Définissez la police de vos écritures

Après les couleurs de votre charte graphique, la police de vos textes est l’élément qui doit mériter votre attention. Le choix d’une police de caractère ou typographie, est lié au domaine d’activité de votre marque et au public cible de vos produits. Si vous êtes une start-up qui opère dans la high-tech, votre police de caractère ne sera pas la même que celle d’une PME qui opère dans l’alimentation ou le vestimentaire.

Lorsqu’on opère dans les secteurs traditionnels comme le droit, le consulting, le management, l’immobilier, il est judicieux de choisir les polices de caractères classiques. C’est le cas de la police Helvetica dont le style se veut assez épuré et simple.

S’il s’agit d’une marque qui exerce dans le domaine de l’art, vous pouvez vous essayer au jeu des polices originales et artistiques, la seule condition qu’elles restent lisibles. Attention aux polices de caractères manuscrites qui sont parfois difficilement déchiffrables.

Quant aux caractères avec empattements, elles sont l’expression du sérieux et de la tradition. Celles manuscrites expriment la créativité et les sentiments. Pendant que les typographies sans Serif sont vectrices du digital et la modernité, celles plus fantaisistes ont un rôle décoratif.

Vous aurez la possibilité de tester les polices entre elles et les possibles associations à partir des outils gratuits de proposition de visuels, sous différents formats et fonds de couleurs.

Conseil N° 4 : Définissez les contours du logo qui vous conviennent

Une autre tâche non moins importante dans la création d’une charte graphique, c’est le choix de la place du logo ainsi que les règles qui présideront son usage. Vous devez définir l’intégration de votre logo aux supports qui seront utilisés dans vos communications. C’est la charte graphique de votre entreprise qui définit les représentations possibles du logo selon chacun des environnements où il sera utilisé.

Ici, il sera question de définir :

  • L’espace : Au cas où le logo en nécessiterait pour sa lisibilité, des instructions dans ce sens doivent être rédigées ;
  • Couleurs en termes de nombres, d’utilisations autorisées, de variations possibles… ;
  • Dimensions et les proportions minimales que le logo doit respecter ;
  • Usages possibles de la phrase d’accroche du logo et son style d’écriture ;
  • Tous les éléments proscrits dans l’utilisation et la manipulation du logo, ainsi que les bonnes pratiques qui peuvent aider les utilisateurs du logo.

Ce faisant, on parvient à protéger le logo de toute modification non autorisée. Le logo est également mis à l’abri des étirements, des compressions, alignements mal faits qui assènent des coups à l’image de l’entreprise.

Conseil N° 5 : Déterminez l’univers visuel de votre marque

Univers visuel

Vos couleurs sont choisies, l’utilisation de votre logo et les typographies aussi. Super ! Une chose que vous ne devez pas oublier dans la création de votre charte graphique, c’est de définir l’univers visuel de votre marque.

Vous devez toujours penser à expliquer comment vous souhaitez que les communications sur votre marque et votre entreprise se passent. Il est indispensable de définir à l’avance les pictos, les illustrations, les styles d’images qui s’adaptent mieux à votre marque. N’hésitez pas à ajouter quelques exemples d’images qui peuvent inspirer pour vos supports communicationnels. C’est cela qui donne à une marque un univers visuel cohérent.

En plus de cet univers visuel qui doit être défini clairement, il sera utile de décrire l’identité visuelle de la marque sur ses outils de communication. L’objectif de la création d’une charte graphique étant de définir et de plaquer l’univers visuel aux différents supports, la marque gagne en notoriété et en crédibilité.

Vous parviendrez à des communications faciles avec des couleurs identiques, des typographies similaires et des mises en page identiques ; question de garder la cohérence dans la communication d’une marque, qui se veut sérieuse.

Partagez cet article:

Articles récents

Les commentaires sont fermés.