Comment être bien assuré sans se ruiner ?

Au moment de lancer leur entreprise, de nombreux autoentrepreneurs préfèrent souvent ignorer quelques dépenses, par souci d’économie. L’ironie, c’est que dans certains cas, cette manœuvre peut coûter encore plus cher. Par souci de durabilité, il est donc préférable de protéger votre entreprise et vos finances avec une assurance. Lesquelles sont-elles réellement indispensables pour un autoentrepreneur ? Comment vous assurer sans finir sur la paille ? Nous vous apportons les réponses dans les lignes qui suivent.

L’assurance décennale

Si vous êtes autoentrepreneur ou un micro-entrepreneur, dans le secteur du bâtiment en particulier, la loi vous oblige à souscrire à une assurance décennale. En effet, lorsque vous travaillez dans le secteur du bâtiment, vous pouvez être tenu responsable des dommages qui surviendraient à la suite de vos travaux.

Ces dommages vous sont imputables durant un délai de prescription de 10 ans à compter de la date de fin de vos travaux. C’est pourquoi les autoentrepreneurs en bâtiment se tournent vers des prestataires comme Decennale-Auto-Entrepreneur.com pour s’assurer de disposer d’une assurance décennale pour leur couverture.

Dans les faits, l’assurance décennale a été mise en place afin de permettre à son souscripteur d’être protégé. Encore appelée garantie décennale, cette assurance vous couvre pour un délai de 10 ans dès la livraison de vos travaux. La réparation de ces dommages peut vous causer d’énormes dépenses si vous n’avez souscrit à aucune assurance décennale. Il est donc primordial pour tout acteur dans le bâtiment d’y souscrire afin de préserver ses finances.

L’assurance Responsabilité Civile Professionnelle

souscrire une assurance décennale

Bien que la souscription à l’assurance responsabilité civile professionnelle ne soit pas obligatoire pour les autoentrepreneurs, nous vous la conseillons vivement. En effet, celle-ci permet de vous protéger lorsqu’un client ou fournisseur subit des dommages causés par vous dans l’exercice de votre activité. Par ailleurs, même lorsque les dommages ont été causés par vos machines ou objets, vous êtes tenu responsable de ceux-ci.

L’assurance responsabilité civile professionnelle vous couvre aussi lors d’un retard de prestation engendrant une perte financière pour votre client. En d’autres termes, cette assurance vous couvre en cas de dommage matériel, corporel ou immatériel survenu dans l’exercice de votre activité. Elle prend en charge l’indemnisation des victimes sans toucher à vos finances.

L’assurance santé

Lorsque vous êtes un autoentrepreneur, vous avez dès lors le statut de travailleur indépendant. Il est alors important de vous protéger en souscrivant une assurance santé. En effet, vous pouvez être victime d’un accident nécessitant une prise en charge immédiate. La souscription d’une assurance santé vous permettra d’éviter de lourds frais d’hospitalisation et de traitement.

Des problèmes de santé peuvent également causer l’arrêt de votre activité. Cela entraînera une absence de revenus tout en créant des dépenses sanitaires. Cette situation pourrait impacter votre famille, car vous serez dans l’incapacité de prendre convenablement soin d’elle. En souscrivant une assurance santé, vous réduisez l’impact qu’ont vos frais de santé sur vos finances.

Ainsi, vous pouvez souscrire un contrat de complémentarité santé ou un contrat de prévoyance. Connue sous le nom de mutuelle, la complémentaire santé couvre les frais de santé non remboursés par la sécurité sociale. Le contrat de prévoyance quant à lui vous protège d’une baisse de revenus à la suite d’un accident ou d’une maladie.

Partagez cet article:

Articles récents

Les commentaires sont fermés.